Un collectif des secrétaires de sections du Pdci-Rda a réclamé, récemment, le retrait du ministre Paul Koffi Koffi sur la liste des candidats à parrainer par le parti pour les législatives à venir.  Au cours d’un point de presse tenu dans la soirée du mardi 6 septembre 2016 à Bouaké (centre ivoirien), ledit collectif, à travers son porte-parole, Brou Duval fait savoir la présence du ministre Paul Koffi Koffi sur la liste qui représenter leur parti ne leur convenait pas.

Selon leur porte-parole, le ministre Paul Koffi Koffi n’est pas membre de la délégation Pdci-Rda de Bouaké et à ce titre, il ne peut pas figurer sur la liste des candidats devant représenter le parti aux élections législatives prochaines rendue publique le vendredi 26 août dernier par le comité électoral local du parti.

‘‘Le ministre Paul Koffi Koffi n’est pas membre de notre délégation communale. Pour ce faire, il ne peut pas être tête de liste chez nous. Cela est une injure pour les militants et cadres PDCI-RDA de Bouaké. Ce dysfonctionnement de notre délégation communale en cacherait bien d’autres, et nous secrétaires généraux de sections, nous estimons que la coupe est pleine, sinon déborde déjà’’, a dit Brou Duval.

A l’en croire, la décision dudit comité électoral est à l’origine de ce rififi qui risque fort d’affecter dangereusement la vie du parti à Bouaké, sur un terrain quasiment conquis par le RDR, notamment en cette période pré-électorale.

Il a fait savoir que ‘‘des responsables locaux du parti usent de subterfuges pour imposer ou faire la promotion de la ploutocratie au sein de notre délégation. En tout état de cause, nous voudrions dire de façon claire et nette que le collectif des secrétaires généraux de sections, responsables et cadres Pdci-Rda de Bouaké refusons la présence de Paul Koffi Koffi sur la liste de nos candidats ici à Bouaké. Nous exigeons son retrait de cette liste’’.

Le collectif attire l’attention de la direction du parti et de ses plus hautes instances quant à la nécessité de trouver une solution durable à cet épineux problème et d’anticiper sur les conséquences de ce que serait le choix du candidat Paul Koffi Koffi à Bouaké.

‘‘Il se passe des choses inacceptables au Pdci-Rda à Bouaké qu’il faut arrêter immédiatement. Nous sommes engagés pour le parti mais nous voudrions que les méthodes s’améliorent’’, a-t-il souhaité.

HADA

correspondant régional