Scène d’horreur dominicale à Dablo, localité située au nord-ouest de Kaya. C’est au Burkina Faso. Alors qu’ils étaient en pleine messe ce dimanche 12 mai 2019, un prêtre et cinq autres fidèles ont été lâchement abattu par un groupe d’individus non identifiés.

Poussant le cynisme à son comble, cette bande armée a incendiée l’église catholique de Dablo. Dans la province de Salmantenga, l’émoi est totale après cette attaque à relents djihadistes qui a vu également la mise à feu des débits de boissons locales.

Il faut noter que c’est la seconde attaque du genre après celle perpétrée le dimanche 28 avril 2019 contre un lieu de culte chrétien. Embraser religieusement les musulmans et les chrétiens semble être le nouveau modus opérandi des djihadistes.

Dirigé par Mgr. Théophile NARE depuis mars 2019, le diocèse de Kaya compte onze paroisses que son Kaya, Boulsa, Téma-Bokin, Tougouri, Barssalogho, Pissila, Korsimoro, Dargo, Yalgo, Boussouma et enfin Dablo. Et c’est cette dernière qui a été brûlée et son prêtre, assassiné. L’Eglise Catholique traverse toujours la zone de turbulence.

Source Rfi