La grande fête tant attendue à Abidjan a débuté ce mardi 16 avril 2019 au stade Félix Houphouët Boigny. Devant plus de 42 pays venus des quatre coins du continent africain, les vedettes ivoiriennes, Murielle Ahouré et Marie José Ta Lou ont donné le coup d’envoi du championnat d’Afrique d’athlétisme des U18 et U20.

Salamata, présidente du comité d’organisation s’est réjouie de la mobilisation des différentes nations africaines autour de la compétition. Pour elle, c’est un honneur pour la Côte d’Ivoire d’abriter une compétition de grandeur nature. Kalkaba l’athlétisme (Caa) à exprimer sa satisfaction au président de la république de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara pour avoir accepté l’organisation de la compétition en terre ivoirienne. « Je tiens à dire un grand merci au président Alassane de nous ouvrir les portes de son pays pour l’organisation de cette compétition continentale. En tant que président de la confédération africaine de l’athlétisme, je crois que championnat révélera de grands athlètes. Mon objectif est de positionner l’Afrique aux grandes compétitions. Aussi il faut assurer la relève. »,a-t-il déclaré.

Sébastien Coé, président de l’Iaaf, a souhaité à son tour que cette compétition soit un véritable creusé de détection des jeunes talents et la promotion de la discipline en Afrique et dans le monde.  Les éléphanteaux sprinteurs qui ont participé à la première journée n’ont  surtout pas assurés. Ceux-ci présentaient une forme des athlètes mal préparés. Les nombreux spectateurs attendaient de voir des athlètes ivoiriens glaner quelques médailles. Cependant, dans les différentes catégories, la moisson n’a pas été bonne.

Tout le monde attend impatiemment la journée d’aujourd’hui pour espérer voir au premier rang les ivoiriens. Noton que l’Algérie, le Benin, le Burkina faso, le Cameroun, la République centrafricaine, la RDC, les Comores, le Djibouti, le Guinée Bissau, Congo Brazzaville, l’Ethiopie, l’Erythrée, l’Egypte, le Tchad, la Gambie, le Ghana, la Guinée équatoriale, le Kenya, le Lesotho, le Libéria, la Libye, la Madagascar, le Maroc, le Mali, l’Ïle Maurice, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria (plus grande délégation), Ouganda, le Sénégal, la Somalie, le Togo, la Tunisie, Afrique du sud, le Zimbabwé, et la Côte d’Ivoire sont présents à ce 3e et 14è championnat des U18 et U20.notons que la première médaille d’or au 1500 m dans la catégorie dame U18 a été remporté par  la marocaine Meryem Azrour (4m 20s.14) et chez les hommes, Vincent Keter (Kenya) avec 3m 40s.29. la cérémonie de médaille a été faite par Kalkaba Maboum, président de la Confédération africaine d’athlétisme

Parfait ZIO

Lég : Murielle Ahouré fait un discours émouvant lors de la cérémonie d’ouverture