Sept personnes sont mortes, dans la nuit de dimanche à lundi, dans l’incendie de leur domicile au quartier Tollakouadiokro de Bouaké (centre ivoirien), selon des sources concordantes.

Amidou Koné, commerçant à Bouaké a perdu une de ses épouses et six enfants dans ce drame. M. Koné, un autre enfant et sa deuxième épouse ont eu la vie sauve mais s’en sortent avec des brûlures. Ils ont même été hospitalisés au Chu de Bouaké, à en croire ces sources.

Ce drame porte à 3 le nombre d’incendies de domiciles ayant enregistré plusieurs morts en l’espace de 3 mois. Le 25 juillet 2018, un incendie avait ravagé 9 membres d’une famille à Grand-Bassam. Le 22 août 2018, huit personnes avaient péri dans les flammes à Divo.

NOMA MIZ