Le Président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro a annoncé sa démission aux députés, lors d’une session extraordinaire qui s’est tenue ce vendredi.
Devant ses pairs, M. Soro qui s’est dit fidèle à ses convictions a rappelé les circonstances qui ont motivé cette décision.
« Le fait est que j’étais face à un dilemme : trahir mes convictions en allant au congrès du RHDP ou mettre ma démission de mes fonctions du Président de l’Assemblée nationale », a-t-il relaté.
Entre les deux options, il a préféré la deuxième pour éviter à la Côte d’Ivoire une énième crise et se dit serein après ce pas qu’il vient de franchir.
« J’ai choisi de ne pas m’engager au sein du RHDP unifié, aussi je n’ai pas pris part au congrès du 26 janvier au stade Félix houphouët-Boigny », a expliqué Guillaume Soro qui estime « croire au jugement de l’histoire qu’au pouvoir des hommes ».
Celui qui est désormais l’ex-patron des parlementaires a quitté les locaux de l’hémicycle juste après cette annonce.