En marge de son séjour en Côte d’Ivoire, Dereje Worofa, directeur exécutif Adjoint de l’UNFPA a tenu à échanger avec les décideurs, les acteurs de la santé, le secteur privé, les organisations de la société civile, les organisations de femmes et de jeunes, les forces publiques de sécurité pour discuter des bonnes pratiques, des défis et des perspectives en matière de la santé de la reproduction et de l’optimisation du dividende démographique.

Dans cette optique, le directeur exécutif adjoint de l’Unfpa rencontré le mardi 19 novembre 2019, avec les différentes plateformes de lutte contre les violences basées sur le genre lors d’une cérémonie tenue au centre sociale de Cocody Saint Jean.

Doumbia Yacouba, représentant  Ly Ramata, ministre de la Famille, de la Femme et la Protection de l’Enfant a affirmé le soutient de la ministre aux initiatives des plateformes engagée dans la lutte.

Pour Félix Balet, présidents des 62 plateformes de lutte contre les VBG, les organisations de la société civile sont déterminées à faire reculer définitivement la pratique. Ce, de concert avec la police et la gendarmerie.

En Côte d’Ivoire, malgré les défis de réduction de la mortalité maternelle, les résultats à mi-parcours sont encourageants et indiquent que  1900 décès maternels ont été évités  grâce à l’amélioration de l’offre de soins obstétricaux et néonataux d’urgence (SONU), l’utilisation de la planification familiale (UNFPA est le principal pourvoyeur de produits contraceptifs), 440 000 grossesses non désirées ont été évitées de même que 157 000 avortements évités, 329 femmes porteuses de fistules ont été opérées gratuitement avec un taux de succès de 77%, 41 plateformes de lutte contre les VBG renforcées et équipées sont fonctionnelles,  3,7 millions d’élèves des cycles d’éducation primaire et secondaire soit 53,19% de l’effectif national ont reçu les quatre cours d’éducation sexuelle complète et entre 2014-2018, on a une réduction de 34% des grossesses en milieu scolaire mise en œuvre du Projet régional d’autonomisation de la femme et le dividende démographique (SWEDD)

La visite de Wordofa en Côte d’Ivoire a lieu une semaine après le Sommet de Nairobi sur les 25 ans de la Conférence internationale sur la Population et le Développement (CIPD) à laquelle la Cote d’Ivoire a présenté 12 projets d’engagements pour l’atteinte des objectifs de la CIPD d’ici à 2030.

 

Parfait ZIO