Le gouvernement ivoirien a défendu le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly accusé d’avoir proféré des menaces à l’encontre du patron du journal « LE NOUVEAU REVEIL.
« Le Premier ministre est un homme d’Etat et aucunement vous ne le verrez tenir des propos de menaces envers qui que ce soit », a indiqué le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, après le conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi.
Selon « Le Nouveau Réveil », qui rapporte les faits dans sa parution du 7 octobre 2019, Amadou Gon Coulibaly en visite à Toulépleu aurait transmis un message du Président Alassane Ouattara, à M. Kah Zion et ce devant plusieurs témoins.
« Ton journal s’attaque tous les jours au président Alassane Ouattara, il me charge de te dire que tu es libre de faire ton travail, mais qu’il n’acceptera plus les attaques gratuites et méchantes contre sa personne. En venant ici à Toulépleu, il m’a demandé et il a surtout insisté que je te porte ce message qui, j’espère, a été bien entendu et bien compris », aurait indiqué M. Gon lors d’un échange de poignée de main avec le patron du journal proche du PDCI.

MYNA