Un séisme d’ampleur. Suivant les recommandations de son comité de révision de la conformité (CRC) en date du 26 novembre, le comité exécutif de l’Agence Mondiale Antidopage a, ce lundi, décidé d’exclure la Russie des Jeux olympiques et des grandes compétitions internationales pendant quatre ans, ce qui inclut Tokyo 2020 et Pékin-2022, pour sanctionner la falsification des données de contrôles remises à l’agence.

« La liste complète des recommandations (de sanctions du Comité de révision de la conformité) a été approuvée à l’unanimité » des douze membres du comité exécutif, a résumé un porte-parole de l’AMA à l’issue du comité exécutif réuni à Lausanne.

Le Comité de révision de la conformité recommandait notamment l’exclusion du drapeau russe des JO et de tout championnat du monde pendant quatre ans, interdiction d’accueillir ces compétitions sur son sol et la possible présence individuelle de sportifs russes considérés comme «propres » sous drapeau « neutre ». Comme lors des Jeux olympiques de Pyeongchang. Moscou et l’Agence russe de lutte contre le dopage (Rusada) disposent de 21 jours pour faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

(sport24.lefigaro.fr)