L’Afrique compte trois représentants au sein du nouveau Conseil de l’IAAF qui a été mis sur pied lors du 52e Congrès tenu les 25 et 26 septembre 2019 à Doha.

Ce sont le Camerounais Hamad Kalkaba Malboum, au titre de président de président de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA), la Marocaine Nawal El Moutakawel et l’Ougandaise Beatrice Ayikoru.

Il y avait 10 candidats africains au conseil de l’IAAF, mais seules les deux femmes ont été élues parmi les 13 membres individuels du conseil.
Ibrahim Shehu-Gusau, du Nigéria, et Jackson Tuwei, du Kenya, étaient enquête d’un des quatres postes de vice-présidence, mais ils ont tous les deux échoué.

Les autres candidats aux postes de membre du conseil étaient Khaled Amara de la Tunisie, Sarifa Fagilde du Mozambique, Dieudonné Kwizera du Burundi, Elias Mpondela de la Zambie et Aleck Thandisenzo Skhosana de l’Afrique du Sud.

Le conseil de l’IAAF sera composé de 26 membres, dont huit femmes. Outre le président et les quatre vice-présidents, les 13 membres nouvellement élus seront rejoints par les six présidents continentaux et deux membres de la commission des athlètes, un homme et une femme, président compris.

Parfait ZIO avec CAA