Benjamin Téhé, représentant LIDER Allemagne-Autriche : « Le Rhdp de Ouattara ne représente rien en terme de poids électoral »

 

 

Le parti de Mamadou Koulibaly semble plus qu’engagé dans la course du fauteuil présidentielle. Benjamin Téhé, représentant LIDER en Allemagne et Autriche se prononce sur l’actualité politique en Côte d’Ivoire. Il ne tourne pas du dos de la cuillère pour minimiser le poids électoral du Rhdp aux élections présidentielles d’Octobre prochain.

 

 

Quel commentaire faites-vous de la décision du président de ne pas vouloir se présenter à l’élection présidentielle 2020 ?

Benjamin Téhé : La raison la plus plausible est la peur et la honte de la perte des élections avenir avec le rdr-rhdp. En effet, il est conscient que son parti ne représente rien en termes de poids électoral. Ce n’est pas un débat, c’est un constat. Le peuple est prêt pour la sanction suprême et Ouattara a sûrement flairer le désastre.

Est-ce à dire que  Gon Koulibaly ne représente rien à vos yeux ?

B.T : Avant que nous ne sentions concerné par Gon, il faille qu’il représente quelque chose au sein de sa propre formation politique  Rhdp. Non seulement il est impopulaire, dans son propre parti, il a aussi la malchance d’être orgueilleux, méchant et dictateur incontestable. Comment un tel personnage peut-il faire peur à l’opposition même si on reconnait au régime son expertise en matière de fraude électorale. Sincèrement, il sera très difficile à Gon de gagner même à l’élection municipale chez lui à Korohgo sans tricher.

Qu’est-ce qui fonde votre assurance ?

BT : A LIDER, notre combat est celui de l’instauration d’une commission électorale véritable pour une élection crédible, transparente et démocratique. Sur ce principe, plusieurs partis de l’opposition nous ont rejoints et cela est à saluer. Si les choses changent et que la CEI, le code électoral, la liste électorale et les conditions sont réunies pour une compétition saine, notre candidat le professeur MAMADOU Koulibaly prêtera serment en tant que président en Novembre prochain. Les Ivoiriens savent désormais celui qui est prêt à transformer  toutes ces années de souffrances en allégresses ;  à travers le travail, la rigueur, la discipline, l’union et la sagesse.

A LIRE AUSSI   Benjamin Téhé, représentant Lider Allemagne-Autriche catégorique : ‘’ Le rhdp n’a plus de chance de conserver le pouvoir’’

Comment pouvez-vous être aussi optimiste quand le président sortant vient de changer la constitution ?

B.T : voyez-vous, Ouattara tente toutes ces manœuvres pour s’accrocher au pouvoir au-delà du délai constitutionnel mais malheureusement pour lui il devra se mettre à l’idée que passé la date des élections, il devra être à la retraite. Qu’adviendra-t-il ? Je ne saurais vous le dire maintenant mais depuis ce coup d’état constitutionnel le compte à rebours a commencé pour lui et tous ceux qui comme lui projettent troubler encore le pays et s’en sortir impunément.  Tous les députés et sénateurs qui sont à l’origine de ce viol constitutionnel devront un jour répondre de leurs actes devant les juridictions compétentes de ce pays. La Côte d’Ivoire restera debout. Tous les fauteurs de troubles et apprentis sorciers devraient comprendre que ce pays n’est pas un laboratoire politique. Nous préparons une grande réorganisation et régulation de tous les secteurs détruits par la dictature actuelle.

Quel est votre commentaire sur la situation du COVID-19 coronavirus ?

B.T : (soupire !) nous voulons dire prompte rétablissement à tous ceux et toutes celles qui sont malades partout dans le monde et particulièrement à nos compatriotes, implorez la clémence du tout puissant pour nous prémunir contre cette pandémie. Nous exhortons la population à prendre au sérieux cette situation tout en ne cédant pas à la panique et à la peur mais à appliquer les quelques conseils d’hygiènes pour freiner la propagation rapide de celle-ci. Écoutez, quand vous êtes dans une telle situation, il faut prendre des mesures sanitaires sérieuses et éviter de donner dans la complaisance dont fait preuve le régime. Cependant, rien ne doit vous étonner car c’est ainsi que se comporte un régime incompétent, clanique, et dictatorial enclin à l’exclusion et à la corruption.

Votre mot de fin ?

Nous appelons les Ivoiriens à se tenir prêt afin de prendre leur destin en main face à ce coronavirus politique qu’est le Rhdp 2011. Il faut qu’ensemble nous boutons hors du pouvoir tous ceux qui ont installé la division, l’exclusion, la corruption, la haine, l’égoïsme dans notre société. Il faut chasser ceux qui ont privatisé la richesse et socialisé la  pauvreté. Le professeur Mamadou Koulibaly notre candidat est prêt à ouvrir un lendemain meilleur à la Côte d’Ivoire et ce pour le bonheur des Ivoiriens et de tous ceux qui vivent sur notre territoire.