La Justice française a tranché l’affaire des biens mal acquis impliquant le fils de l’ancien Président Equato-Guinéen. Teodorin Obiang a été condamné à Trois ans de prisons et à verser une amende de 30 millions d’euros par la Cour d’appel de Paris ce lundi.
C’est une défaite pour le vice-président de ce pays qui avait fait appel de la décision de la chambre de première instance en septembre 2017 à cette même sentence mais qui avait été assorti de l’amende.
La Cour d’appel de Paris a aussi décidé de la saisine des biens acquis frauduleusement par M ; Obiang, âgé d’une cinquantaine d’années. Teodorin Obiang est connu pour son train de vie démesuré. Il est propriétaire de plusieurs biens dont desvillas somptueuses, des voitures et montres de luxe, un yatch.

MYNA