Bouaké/Marche des populations contre les mutins: les militaires accusent le député Béma Fofana d’être à l’origine

Après la marche des jeunes de Bouaké ce vendredi, pour décrier la situation précaire de sécurité qui prévaut depuis quelques jours dans la ville, du fait de leur insurrection, les militaires insurgés ont accusé le député de Bouaké commune Béma Fofana d’être l’instigateur de cette situation.

Ils n’ont pas caché leur mécontentement quant à l’acte posé par le député. Car pour eux, il n’aurait pas dû dire aux populations d’agir de cette manière.

« Nous savions que depuis hier jeudi des messages circulaient disant que ce vendredi il y aurait une marche de protestation contre les militaires car les populations sont fatiguées. Nous avions demandé aux mêmes populations qui sont nos parents de vaquer à leurs occupations calmement. Quant à nous, nous irons discuter avec le ministre pour trouver la solution à nos problèmes. Et ce matin, elles se sont soulevées pour marcher, pensant que nous allions tirer sur elles. Mais nous ne sommes pas des idiots pour tirer sur elles. Béma Fofana a cru que, en les faisant sortir pour marcher contre nous, nous allions perdre notre sang froid et tirer sur les populations. Non, nous avons un objectif à atteindre et les populations sont nos parents. Si la lutte que nous menons aboutit, ce sera à notre profit mais et surtout au profit de nos parents, populations de Bouaké. Nous vivons avec nos parents ici, notre combat est aussi celui de nos parents, populations de Bouaké. Il faut donc que le député Béma Fofana arrête son cinéma car nous savons beaucoup sur lui », ont-ils prévenu.

HADA