L’International ivoirien Max Gradel a reconnu que l’équipe nationale de Côte d’Ivoire n’avait pas un beau jeu, lors d’une conférence de presse ce mercredi à Suez avant le duel avec les Fennecs d’Algérie.
« C’est vrai qu’on n’a pas un beau jeu mais le plus important c’est de gagner », a-t-il déclaré aux journalistes. Avant lui, le coach de l’équipe a indiqué de quelle manière il comptait venir à bout des adversaires de ses poulains jeudi.

« Nous allons profiter des erreurs de l’Algérie pour marquer. Mon équipe a beaucoup changé », a déclaré le sélectionneur qui est fortement critiqué par ses compatriotes.
Les Eléphants se sont qualifiés pour les ¼ de finale après un duel âpre contre les aigles du Mali lundi. Ils croiseront le fer avec les fennecs pour tenter d’obtenir le sésame pour l’avant dernière étape de la compétition.

MYNA avec A.Z