Meilleure attaque de cette compétition, le Maroc est parvenu à déverrouiller, en finale, la meilleure défense qu’est le Mali (2-0), ce dimanche, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, en s’adjugeant, pour la deuxième fois consécutive, le titre du Championnat d’Afrique des nations. C’est la première fois de l’histoire qu’une sélection remporte consécutivement ce tournoi. Le Maroc égale au passage le record de la RD Congo, vainqueur en 2009 et 2016.

Le Maroc succède à lui-même. Les lions de l’Atlas s’adjugent le trophée du CHAN, pour la deuxième fois consécutive, après celui remporté en 2018 à domicile devant le Nigeria (4-0). Mais, la tâche n’a pas été du tout aisée pour l’équipe marocaine, qui a eu tout le mal du monde pour parvenir à contourner le verrou malien.

Après une première mi-temps mi-figue mi-raisin, au cours de laquelle le Maroc a joué essentiellement dans son camp, les 22 acteurs reviennent des vestiaires encore plus déterminés. Le jeu s’intensifie de part et d’autre. Mais, il a fallu attendre la 70ème minute pour voir l’ouverture du score. Sur une situation standard, c’est-à-dire sur un corner, les Marocains parviennent à marquer, sur un coup de tête rageur de Soufiane Bouftini.

La suite sur https://www.afrik.com/chan-2021-le-maroc-reste-sur-le-toit-de-l-afrique