CI/Campagne référendaire: Adama Bictogo explique le fiasco du RHDP au stade FHB

Dans la dynamique de la campagne d’explication et de sensibilisation pour le ‘‘OUI’’ du Président Alassane Ouattara demain au stade de la paix de Bouaké Adama Bictogo, président en charge de la mobilisation au RHDP, a expliqué les raisons de la faible mobilisation lors du meeting de lancement de la campagne, tenu au stade Félix Houphouet Boigny, le 22 octobre dernier, lors d’une visite de travail à Bouaké, le mercredi 26 octobre 2016.

‘‘Au stade de la paix de Bouaké, il n’y a pas les travaux de réfection. C’est le président du District d’Abidjan qui a demandé que le meeting ait lieu sur la pelouse du stade. Car les tribunes sont en réfection pour les jeux de la Francophonie qui auront lieu chez nous en juillet 2017. Et puis, les chefs Baoulé ont tout mis en œuvre pour ne pas qu’il y est la pluie demain à Bouaké. Donc à la différence d’Abidjan où à la vérité les populations sont plus motivées et prêtent à communier avec leur Président, on peut dire que tout est fin prêt’’, a souligné le ministre Bictogo.

faible mobilisation des militants du Rhdp au stade FHB lors du lancement de la campagne référendaire
faible mobilisation des militants du Rhdp au stade FHB lors du lancement de la campagne référendaire

Toutefois, il a appelé les militants à se tenir en ordre de bataille afin de faire le plein du stade de la paix et à aller voter massivement le ‘‘OUI’’. Pour lui, Bouaké, symbole des villes de l’intérieur du pays, doit être le fer de lance du ‘‘OUI’’ au référendum du 30 octobre prochain.

‘‘Nous nous devons d’être le relais de cette campagne à laquelle Bouaké adhère déjà. Tous au RHDP, nous devons nous mobiliser pour réserver un accueil chaleureux au Président Ouattara. Le Président Ouattara viendra signer son contrat social avec les populations’’.

HADA

correspondant régional