A l’instar des autres localités du pays, le vote de la nouvelle constitution s’est déroulé dans le calme et la sérénité. En effet, jusqu’à 16h l’affluence était moyenne dans la quasi-totalité des bureaux de vote ce qui n’a pas empêché le bon déroulement du scrutin. Ce sont au total 21473 électeurs repartis dans 60 bureaux  de vote, qui devraient logiquement votés.

C’est Diomandé Bouraima, cadre du Rhdp qui a ouvert la série des votes des autorités au collège Blon à 10h. Après avoir accompli son devoir civique, il a appelé au vote massif à ce référendum qui selon lui, est juste et utile. Dr Tia André, maire de la commune, Blé Mamadou, cadre RHDP et Touré Mousso Bamba présidente des femmes du RHDP-Tonkpi  qui ont tous voté au lycée moderne de Man, se sont réjouis du calme dans lequel s’est déroulé le scrutin. Avant d’indiquer que cette nouvelle constitution apportera la paix et la stabilité dans notre pays. Tous sont unanimes que malgré le manque d’affluence, que le oui l’emportera, car la cause est juste. « (…) Cette constitution est novatrice et révolutionnaire. Elle prend en compte les préoccupations de l’ensemble des citoyens de notre pays. Elle emmènera notre pays à la modernité », précisent-ils.

Le ministre Flindé Albert qui lui a voté au Campus a expliqué les raisons du manque d’affluence dans les bureaux de vote. Même s’il ballait du revêt de la main l’appel au boycott de l’opposition, Flindé Albert soutiendra que : « (…) Il n’y a pas eu de précampagne pour ce référendum. Le temps pour faire campagne était très court. A cela s’ajoute le manque de communication et ni de débat  autour du projet définitif de la nouvelle constitution. Ce n’est ni un désintérêt ni une désinformation qui sont à la base de ce manque d’affluence ».

Allant plus loin, le conseiller spécial du président de la république dira qu’en 2000 comme en 2016, il a participé aux différentes phases de l’élaboration des projets. Ce qui lui permet de tenir un discours de valeur sur le manque d’affluence à cette élection. Notons que dans la quasi-totalité des bureaux de vote, les machines d’identification fonctionnaient difficilement. Ce qui a ralenti le déroulement du scrutin.

Doumbia Balla Moise

(District des montagnes)