Les responsables du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) dans le département de Bouaké (centre ivoirien) ont dit leur satisfaction quant à la forte mobilisation, dans l’après-midi, des populations pour leur participation au votre référendaire du dimanche 30 octobre 2016.

Certes débuté timidement, le scrutin du référendum portant adoption de la nouvelle Constitution a commencé à connaître une forte affluence dans l’après-midi. Des quartiers avaient cependant connu cette grande affluence dans la matinée, notamment, Ahougnansou à l’EPP Château, N’Gattakro au collège St Viateur, Dar Es Salam au collège St Jacques, Air France à l’EPP Bassa, Sokoura à l’EPP Annexe. Et même dans l’après-midi les électeurs continuaient d’affluer vers les bureaux de vote pour accomplir leur devoir citoyen et républicain. Après avoir accompli leur vote, le ministre Paul Koffi Koffi, le vice-coordinateur du Rhdp Communal N’Guessan Lambert, le coordonateur départemental Nicolas Djibo ont salué la mobilisation des populations autour dudit scrutin.

Pour le ministre Paul Koffi Koffi qui a voté à l’EPP Bassa, ‘‘c’est une joie que de venir accomplir son devoir citoyen et républicain’’.

«Je suis heureux d’avoir accompli mon devoir mais heureux pour ce que j’ai vu. Certes Bouaké a battu le record de la mobilisation. Le président a vu ce que Bouaké peut faire en terme de mobilisation, mais comme le Président de la République lui-même l’a dit, il ne suffit pas de se mobiliser pour le stade mais que cette mobilisation soit sanctionnée par un vote massif, par une grande mobilisation. Je sais que Bouaké fera en sorte que le taux de participation et du «OUI» soit élevé, vu la mobilisation dans les différents bureaux de vote. Je crois que la Côte d’Ivoire nouvelle pour l’émergence 2020 s’annonce sous de bons auspices », a-t-il dit.

vote1

Le vice-coordinateur du Rhdp dans la commune de Bouaké, N’Guessan Lambert a, quant à lui, sillonné les lieux de vote que sont le collège Victor Hugo, de l’EPP Château et l’EPP Belleville puis s’est rendu dans le village d’Agbagnassou où il a accompli son devoir civique. Là, il s’est dit confiant vu de l’engouement qui prévalait dans ces différents lieux de vote.

«J’ai voté pour dire ‘’OUI’’ à la nouvelle Constitution. C’est une occasion que cette initiative du Président nous donne de nous rattraper en ce qui concerne l’instauration de la stabilité», s’est-il réjouit.

Le coordonateur Rhdp dans le département de Bouaké, Nicolas Djibo a, pour sa part, voté à l’EPP Annexe sis au quartier Sokoura. Il a salué les électeurs pour leur sens du devoir accompli et il a dit être confiant pour le fort taux de participation que fera Bouaké.

HADA