C’est l’hotel Tiama qui a abrité l’atelier de validation du 8è programme de Coopération entre la Côte d’Ivoire et le Fonds des Nations Unies pour la Population le 9 septembre 2020.

Il a été question pour les experts  de renforcer l’appropriation nationale et inclusive du Gouvernement, de la société civile et de l’ensemble des parties prenantes, à travers la validation et l’adoption du document du CP8 tout en assurant sa conformité avec les directives et la prise en compte des priorités nationales et les engagements internationaux de la Côte d’Ivoire.

Le représentant de l’Unfpa a rappelé que suite à  la satisfaction du 7ème programme de coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Unfpa qui couvre la période 2017-2020 sous le leadership du ministère du Plan et du Développement, un nouveau programme a été élaboré dans une approche participative. A l’en croire, ce programme vise l’atteinte d’ici 2030 de trois transformateurs. Ils s’agit notamment de mettre fin au décès maternel évitable. Mettre fin aux mariages des enfants et mutilations féminines.

Le représentant pays de l’Unfpa a par ailleurs définit les domaines d’intervention du nouveau programme. Il est question entre autre de la réduction de la mortalité maternelle, la prise en charge des besoins de planification familiale santé. Et la lutte contre la lutte contre les violences basées sur le genre et la promotion de l’autonomisation de la femme.

Selon le représentant de l’institution, le 8è programme de coopération 2021-2024 entre la Côte d’Ivoire et l’Unfpa est un plaidoyer de mobilisation de ressource pour la réalisation de l’objectif institutionnel que représente les engagements pris au sommet de Nairobi en novembre 2019. Par la Côte d’Ivoire dans le cadre de l’agenda 2030 pour le développement durable et l’agenda 2063 de l’Union africaine.

Hinin Moustapha, directeur général du Plan et du développement exprimé sa satisfaction au nom de son ministre de tutelle, pour les efforts consentis en faveur de la Côte d’Ivoire dans le cadre de son développement économique et social.

Parfait ZIO