Après l’annonce du chef de l’État sur l’instauration d’un couvre-feu, les ivoiriens ont connu dans le nuit du mardi 24 mars 2020 le début de la mesure.

La mise en exécution de cette mesure divise certainement les populations. Pour certains, les forces de l’ordre ont appliqué de manière démesurée la mesure du président Alassane Ouattara.

De nombreuses vidéos sur les réseaux sociaux montrent clairement des individus de manière inhumaine par des securocrates. Ce, pour faire respecter le couvre-feu.

A en croire plusieurs observateurs, les forces publiques devront changer de méthode envers des contrevenants. Car, les actes commis cette nuit a fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Les populations doivent aussi se rendre compte de l’ampleur du danger que représente le Covid-19 en ce moment. Pour de nombreux observateurs,  il faudra rendre la tâche facile aux forces de défense et de sécurité. La seconde nuit du couvre-feu sera observée ce mercredi 25 mars 2020.

Franck Ebi