3 morts et 26 blessés. C’est le bilan officiel des affrontements survenus dans la localité de M’Batto située au centre Est de la Côte d’Ivoire.
Selon la gendarmerie nationale et le préfet de M’Batto, ce bilan est réel contrairement à celui qui est relayé sur la toile et qui fait état d’une trentaine de morts.
« Ce message publié ce mercredi 11 novembre 2020 sur les réseaux sociaux est UNE FAUSSE INFORMATION et n’émane pas de la Gendarmerie Nationale. La Gendarmerie Nationale condamne fermement cet acte qui vise à accroître les tensions sociales. Le bilan établi, le mardi 10 novembre 2020, à 18 heures, est de 03 morts et 26 blessés », a indiqué la gendarmerie dans une note publie mercredi.
Des manifestations contre le troisième mandat du Président Alassane Ouattara se sont muées en conflit communautaire, opposant les autochtones Agni aux allochtones Malinkés. Les protagonistes ont fait usage d’armes blanches puis d’armes à feu. Débuté lundi, ces affrontements se sont accentuées mardi.

M.Y