31 personnes qui tentaient de contourner frauduleusement les voies officielles ont été interpellées au nord de la Côte d’Ivoire par les Forces de défense et de sécurité, a annoncé le porte-parole de la police nationale Bleu Charlemagne, lors du point de presse journaliers sur la gestion de la pandémie de la maladie à Coronavirus.

Il a de ce fait condamné les voyages clandestins vers l’intérieur du pays qui se font depuis le week-end dernier en raison de la reprise des cours, invitant les contrevenants à se conformer aux mesures officielles.
« Au nom de tous les hauts commandements militaires et paramilitaires, nous appelons à l’attention de tout candidat potentiel à pareille aventure périlleuse d’office, à s’en détourner et de se conformer au strict respect des formalités officielles en vigueur », a prévenu le commissaire Bleu Charlemagne.

Le porte-parole de la police nationale a fustigé le non-respect des mesures barrières dans les maquis et l’ouverture clandestine de certains bars et boîtes de nuit.

MYNA