Tia Koné qui était à la tête de la Cour suprême de Côte d’Ivoire de 2000 à 2011 est décédé ce mardi 9 février 2021. L’annonce a été faite par le président de l’Union pour la démocratie et la paix, Albert Mabri Toikeusse.

« J’ai appris avec beaucoup de tristesse les décès du Président Tia KONE et de Madame Solange Woi Messe. Puisse Dieu accepter leur âme et consoler leur famille, Madame Lucienne Tia et le Doyen Alphonse Woi Messe en particulier.
Condoléances à la Sous-préfecture de Gbangbegouine, au pays Toura, à Biankouma et à la grande région du Tonkpi », a-t-il annoncé sans préciser les causes et les circonstances de sa disparition.

En l’espace de quelques jours la Côte d’Ivoire perd deux personnalités influentes. Le décès de ce magistrat à la retraite intervient quelques jours après celui de l’ancien président du Conseil économique et social, ministre et homme politique Laurent Dona Fologo. Atteint de Covid-19, il est mort à l’âge de 82 ans à Abidjan.