La mort a encore frappé le monde musical Ivoirien. En effet, l’artiste chanteuse ivoirienne, ex-Présidente du conseil d’administration (PCA) du Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA), Tantie Oussou est décédé samedi d’ “une crise de tension” à la clinique de Cocody Danga, a annoncé le président du Fonds de soutien aux artistes de Côte d’Ivoire (FONDACI), William Aimond par téléphone à certains confrères hier samedi 27 août.

“Je sors à peine de l’hôpital (Ndlr) et les nouvelles ne sont pas bonnes. Tantie Oussou (septuagénaire) a beaucoup souffert avant sa mort. Elle était malade depuis longtemps et elle était chaque fois hospitalisée parce qu’elle rechutait tout le temps”, a confié M. Aimond.

L’artiste souffrait  d’une crise d’hypertension artérielle aigüe qui l’a plongée dans un coma profond. Sortie de coma, tantie Oussou envisageait de conduire une délégation de quatre mille artistes au palais présidentielle pour dire merci au chef de l’Etat pour tout ce qu’il a fait pour elle. Il y a un an, l’artiste dont les soins (plusieurs interventions churigicales au dos et aux yeux dues à cette maladie) ont été pris en charge par le président ivoirien Alassane Ouattara, en plus d’une pension mensuelle de 300.000 FCFA, disait avoir deux grands projets déjà en cours.

Chief Dadi