Le Parti au pouvoir le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a déploré des dysfonctionnements de ses structures de base, lors d’un conseil politique présidé par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.
« Le Conseil Politique, tout en se réjouissant de l’implantation du RHDP sur l’ensemble du territoire national, déplore cependant que les structures à la base ne soient pas suffisamment encadrées et n’aient pas été plus efficacement mises à contribution lors de l’élection présidentielle dans nombre de régions », indique le communiqué final de cette rencontre.
Au cours de ce bureau politique dont l’ordre du jour était axé sur l’analyse de la situation socio-politique suite à l’élection présidentielle du 31 octobre dernier, le Conseil Politique demande aux autorités de poursuivre les auteurs des violences survenues avant, pendant et après le scrutin présidentiel.
« Le Conseil Politique soutient notamment la récente rencontre, organisée à sa demande, avec le Président Henri Konan Bédié, le 11 novembre 2020 et l’assure de son appui dans cette démarche de grande portée politique qui met en évidence deux valeurs cardinales de l’Houphouétisme : le dialogue et la recherche effrénée de la paix », précise le communiqué.

MYNA