La conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire a demandé ce vendredi, la libération de tous les prisonniers politiques et encouragé le dialogue entamé entre l’opposition et le pouvoir, lors d’un point de presse.
«  » Nous encourageons les deux principaux leaders de la vie politique actuelle de notre pays, les présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, à poursuivre et à intensifier, sur les bases claires, le dialogue qu’eux-mêmes ont initié à la grande satisfaction du peuple », a indiqué le Président de la conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire Monseigneur Ignace Bessi Dogbo.
Déplorant le manque d’objectivité dans l’interprétation de la constitution ivoirienne, ils ont exigé une commission d’enquête indépendante pour les massacres perpétrés lors des violences commises avant pendant et après l’élection présidentielle du 31 octobre.

MYNA