Un institut de Formation politique a été créé en hommage à l’ancien Premier Ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly disparu en juillet 2020. La cérémonie de lancement de ce temple du savoir s’est déroulée en présence du Président Alassane Ouattara vendredi au Sofitel Hôtel ivoire.

« Le choix d’honorer l’Institut de Formation Politique que nous créons aujourd’hui du patronyme de l’ancien Premier ministre de Côte d’Ivoire, feu Son Excellence Amadou Gon Coulibaly est de ces évidences qui s’imposent à tous. Non parce qu’elles visent simplement à honorer avec piété et ferveur la mémoire d’un immense serviteur de l’État et d’un patriote dévoué au progrès de la Côte d’Ivoire, mais parce qu’elles indiquent avec clarté, pour les décennies qui viennent, la force d’un chemin et d’un destin à imiter », a déclaré Patrick Achi, ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République.

Il a tenu a rappelé les qualités de M. Gon Coulibaly qui fut un travailleur acharné qui avait pour vocation de servir n’hésitant pas à se surpasser, pour aller au-delà des objectifs fixés.
« Il était ce leader naturel, qui sait qu’il doit monter au front pour donner l’exemple, initier le mouvement, fédérer les troupes, prouver que l’objectif visé est certes haut, mais peut être atteint par la mobilisation générale et le sursaut collectif.

Il était ce combattant politique, ce patriote enraciné, cet homme qu’on surnommait « Le Lion », à la résilience farouche, qui ne percevait la grandeur de l’adversité que comme un mur sur lequel s’appuyer, pour aller encore plus haut, encore plus loin », a expliqué M. Achi, avant de poursuivre : « La devise que vous avez choisie pour l’Institut, traduit bien la justesse et la force souveraine de cette vision : « Se former pour servir ses convictions ». Elle résume la jeunesse d’Amadou. Et elle dessine ce que fut sa vie, passée à se dévouer pour cette terre de Côte d’Ivoire qui coulait avec tant d’ardeur au plus profond de son être »

MYNA