Un poste frontière de l’armée ivoirienne a été la cible d’une attaque terroriste, selon des témoins et des sources sécuritaires.
Les faits se sont produits dans la nuit du dimanche au lundi à Kafolo, à la frontière avec le Burkina Faso. Au moins quatre morts dont 2 soldats et 2 assaillants auraient perdu la vie, selon plusieurs sources concordantes.

C’est la deuxième fois en moins d’un an que ce poste frontière est visé par un acte terroriste. Dans la nuit du 10 au 11 juin 2020 des hommes armés ont tué une dizaine de soldats ivoiriens et blessé six d’entre eux dans une attaque à Kafolo.

MYNA