Plus de 18 000 salariés ont été mis au chômage technique par leur employeur, suite à la crise sanitaire engendré par la pandémie du COVID-19, a indiqué le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, lors d’une rencontre symbolique entre le gouvernement, le patronat et les centrales syndicales à l’occasion de la célébration de la fête du travail.
A la date du 17 avril 2020, ce sont 706 entreprises qui ont pris des mesures de mise en chômage technique d’une partie de leurs employés. Il S’agit de 18 755 travailleurs qui sont concernés. Autant de familles qui risquent de se retrouver dans la précarité », a déploré M. Gon Coulibaly.
Le Premier Ministre a donc invité le patronat à renforcer le dialogue avec les salariés pour aboutir à des points d’accord qui seront bénéfiques à toutes les parties.

MYNA