CPI : Pourquoi le procès de Gbagbo et Blé Goudé peut s’arrêter maintenant

Après le passage de 82 témoins de l’accusation, selon plusieurs observateurs, l’équipe de Fatou Bensouda a peiné à fournir les preuves démontrant l’organisation d’un « plan commun » imputé à Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la jeunesse.

Selon des indiscrétions à la CPI, Me Altit et la Défense de Charles Blé Goudé ont la possibilité de passer l’étape de l’audition des témoins des accusés s’ils jugent que Fatou Bensouda n’a  fourni aucune preuve pouvant accabler leurs clients.

« Certes, la Défense peut demander qu’on passe directement aux plaidoyers pour gagner en temps au regard de l’incohérence des témoins du procureur et surtout de la faiblesse des arguments présentées par l’équipe du procureur. Mais, Me Altit et Me N’Dri Claver ne cracheront pas sur cette opportunité de mettre définitivement K.O Fatou Bensouda en auditionnant les témoins des deux accusés», nous confie notre source.

Rappelons que Laurent Gbagbo et Blé Goudé sont accusés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité suite à la grave crise post-électorale qui a fait 3000 morts selon l’ONU en 2011.

Dimitry Chrysostome