L’ancienne ministre de la Communication, présidente de l’URD était l’invitée du fauteuil blanc du Nouveau Réveil ce lundi 28 octobre 2019 dans les locaux dudit journal. Danielle Boni Clavérie a eu à se prononcer sur plusieurs sujets de la vie politique ivoirienne.

L’ancienne député de Tiassalé estime que le pouvoir en place est dans une logique de faire le nid de la violence en 2020.  »Tout est réuni pour une crise préélectorale ». Elle continue pour dire que l’opposition dans son ensemble est déterminée à faire bloc pour une élection apaisée.

Selon Danielle Boni Clavérie le meeting du PDCI à Yamoussoukro et au du Fpi-PDCI au Pdci démontre que l’opposition ivoirienne est une force aux mains nues.  »La pression de l’opposition a permis la libération de plusieurs prisonniers politiques. Et l’opposition est prête à tout donner pour que la paix et la démocratie soient une réalité dans notre pays »,a-t-elle promise.

Pour la présidente de l’Urd, seule une opposition très soudée et déterminée pourra faire changer les choses en Côte d’Ivoire. Danielle Boni Claverie  émet beaucoup de crainte pour l’ambiance des prochaines à venir. Pour cela elle exhorte les tenants du pouvoir à préserver la quiétude des ivoiriens. L’ex-collaboratrice du président Laurent Gbagbo a ajouté que son parti se prononcera les jours à venir quant à sa candidature aux élections présidentielles prochaines.

Parfait ZIO