A un mois des élections présidentielles en Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara est dans le Moronou pour une visite d’Etat. Il saisi cette occasion pour rassurer les ivoiriens sur le processus électoral. Alassane Ouattara estime qu’il faut faire confiance aux différentes institutions du pays.  » Je vous demande de faire confiance en nos institutions qui travaillent en toute indépendance pour des élections démocratiques »,a-t-il fait entendre lors de son discours à M’batto.

Le président de la république a par ailleurs confié qu’ « Il faut laisser les ivoirien choisir librement et dans la paix a qui ils veulent confier la destinée de notre pays ». C’est très clair que le président du Rhdp est lancé dans une bataille pour sécuriser son fauteuil présidentielle le 31 octobre prochain. En attendant le résultat final du Conseil Constitutionnel, Alassane Ouattara a le temps de profiter de sa tournée pour convaincre quelques militants et populations très septiques.

Ils sont aussi nombreux qui pourraient ne plus aux promesses du « bravetchê ». Car, pour certains, ce sera de la poutre dans les yeux. Pendant que le chef de l’Etat est en tournée, les partis de l’opposition ne dorment pratiquement pas. Ils se preparent à affronter la machine Rhdp dans les urnes avec toutes leurs stratégies.

En définitive, toutes les oreilles sont tendues vers le Conseil Constitutionnel qui a le pouvoir de valider ou invalider des candidatures. Mais quelles candidatures seront invalider? Seul les hommes en blouses rouge et noir ont la reponse.

Parfait ZIO