Les ivoiriens n’entendront plus  »Je n’ai rien à regretter ». L’adjudant-chef de la police et chantre de l’Éternel , Zézéta a quitté définitivement la scène ce mercredi 8 juillet 2020.

Selon les sources proches de l’artiste, Chantre Zézeta a sucommbé au mal pernicieux qui l’a rongé depuis des mois. A la suite de cette longue maladie, la fille du chantre avait lancé un S.O.S sur les réseaux sociaux afin de venir en aide à l’artiste.

Malheureusement, la maladie a eu raison d’elle ce jour. Cependant, chantre Zezeta n’aura rien à regretter, car elle rejoint son créateur.

Parfait ZIO