Le PDCI se dit prêt à entamer des discussions avec Alassane Ouattara à condition que celui-ci réponde à un certain nombre d’exigences, dans un communiqué publié mercredi.
« Le PDCI-RDA, fidèle à sa tradition de dialogue et de paix continue et continuera de privilégier la voie de la négociation pour une paix véritable et durable en Côte d’Ivoire. Toutefois, dans le contexte et l’environnement actuels, le PDCI-RDA appelle à la satisfaction d’un minimum de conditions pour permettre des discussions franches et libres. Nul ne peut, en effet, aller à une table de négociation en étant bâillonné, privé de ses droits élémentaires et de sa liberté de mouvement », indique le communiqué.
Ainsi, le PDCI-RDA demande la levée du blocus autour de la résidence du Président Henri Konan ; la levée du blocus autour des résidences de tous les leaders des partis politiques de l’opposition, notamment celles du Pr Maurice KAKOU GUIKAHUE, du Dr Assoua Adou, de messieurs Affi N’guessan, Albert Mabri Touakeusse et Hubert Oulaye.
La libération de tous les responsables et militants des partis politiques de l’opposition, ainsi les acteurs de la société civile, injustement et illégalement incarcérés ; La cessation de toutes les poursuites judiciaires contre les responsables et militants de l’opposition, ainsi que les acteurs de la société civile ; Le retour à un fonctionnement normal des partis politiques de l’opposition, avec un libre accès à leurs locaux sont inscrits au nombre des conditions du Parti de Bédié.

MYNA