La plus attendue des distinctions dans la série des Nobel a été attribuée ce vendredi et c’est le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed qui l’a reçu. Pour avoir contribuer à la réconciliation entre son pays et l’Erythrée M. Ahmed a raflé le prix Nobel de la paix.
A l’issue d’une guerre qui a opposé de 1998 à 2000 l’Ethiopie et l’Erythrée ainsi que de plusieurs années de tensions, un accord de paix est conclu sous l’égide du Président Ethiopien et du Premier ministre Abiy Ahmed en juillet 2018.
En 2018, le prix Nobel de la paix a été attribué au gynécologue Congolais Denis Mukwege, le « réparateur des femmes », et la Yazidie Nadia Murad pour leur lutte contre les violences sexuelles lors des conflits.

MYNA