L’affaire fait grand bruit dans la capitale économique ivoirienne mais aussi sur les réseaux sociaux. Une jeune dame dont la fille a été violée s’est suicidée car ne pouvant supporter les critiques virulentes des internautes.

Pour comprendre cette histoire tragique il faut remonter au dimanche soir. une jeune fille fait une publication dans laquelle elle dénonce le viol de sa nièce de 8 ans par un ami de la mère de la petite.

En effet selon ses explications, Mariam, la mère de la jeune victime échange régulièrement avec un homme sur Facebook. Pour leur premier rendez-vous elle décide de le rencontrer chez elle à domicile.

Après des échanges courtois avec son invité du jour elle décide de faire une course rapide et le laisse seul avec sa fille.

A son retour elle constate non seulement la disparition du visiteur mais aussi de la Somme de 50 000 FCFA dissimulé sous un journal. Pire elle constate des saignements au niveau de la partie intime de la fillette.

Depuis cet instant toutes les tentatives pour joindre l’individu se sont avérées vaines. Ce dernier l’a même bloquée sur les réseaux sociaux.

C’est donc un appel témoin que la soeur de Mariam a voulu lancer à travers sa publication pour retrouver le jeune homme en faute.
Plusieurs internautes ont condamné le préjudice subi par la fillette mais aussi fustigé l’attitude de sa mère qui l’a mise en danger par sa naïveté.
Mariam a donc décidé de mettre fin à ses jours pour échapper à ses jugements et railleries.

MYNA