L’Afrique du Sud reprend la tête du classement des économies les plus puissantes d’Afrique en détrônant le Nigeria frappé de plein fouet par la chute du prix du pétrole. Selon les récents calculs du PIB des pays réalisés par le Fonds monétaire international (FMI),  le PIB de l’Afrique du Sud est évalué à 301 milliards $ s contre 296 milliards $ pour le Nigéria. L’écart (5 milliards) reste infime par rapport à 2014 où le Nigéria devançait l’Afrique du Sud avec 126 milliards.

La diminution du PIB du Nigéria s’explique par la chute du prix du pétrole, pierre angulaire de l’économie nigériane ( 70% des revenus du pays). A cela s’ajoutent les crises socio-économiques caractérisées par l’insécurité grandissante au Nigéria. Le groupe armé Boko Haram et le mouvement pour l’émancipation du Delta du Niger sont les principaux acteurs sur le terrain.

La nouvelle puissance économie du continent ne se porte pas mieux que la précédente. 85% des populations noires de l’Afrique du sud vivent dans la pauvreté et la gestion du pouvoir de Jacob Zuma est de plus en plus contestée.

Chief Dadi