De graves erreurs demeurent dans les livres disponibles dans les écoles. Malgré la réédition des manuels scolaires, l’on constate de nombreuses fautes.

Dans la rubrique hymne nationale  »L’Abidjanaise » plusieurs fautes graves sont encore visibles. Cette situation suscite d’énorme préoccupations des populations et internautes sur les réseaux sociaux. Malheureusement, les enfants sont obligés d’utiliser ces manuels trufés de fautes.

Selon des observateurs, les députés et organisations de la société civile doivent  prendre leur responsabilité pour interpeler les tenants du pouvoir afin de trouver une solution définitive à la situation.

Kandia Camara, Ministre de l’éducation nationale s’est défendue et rassurée tous les ivoiriens récemment de la réédition des manuels sur les antennes de la télévision nationale.

Après cela, les ivoiriens se posent la question de savoir comment se fait-il qu’il y’a encore de fautes graves dans les manuels au programme à l’école ?

Pis, ces fautes se retrouvent dans les manuels du primaire. En particulier ceux du Cp1 et Cp2…

Vivement le ministère en charge de l’école doit vite réagir pour éviter de desinformer les enfants en lieu et place de la vraie instruction a leur inculquer. Car l’émergence en 2020 doit se faire une génération bien instruite.

Parfait ZIO