Pour une pré-campagne, les ivoiriens sont déjà divisés. La tension monte au quotidien dans les différents camps. Sur les réseaux sociaux, les pros-Didier Drogba s’en prennent violemment aux pro Sory Diabaté.

Les deux camps ne sont pas tendre l’un envers l’autre. Les pro-Didier Drogba estiment que Sory Diabaté est la continuité du président sortant, Sidy Diallo. Pour eux, le président de la ligue professionnel viendra perpétuer les actions de l’ex-président de la maison des verres. A les en croire, Didier Drogba incarne la renaissance du football ivoirien. Il aurait un carnet d’adresse bien fourni et du charisme pour diriger la Fédération ivoirienne de football.

D’autres part, les pros Sory Diabaté estiment que Didier n’a pas d’expérience. Pour eux, être une légende sur le terrain ne fera pas forcement de lui un bon dirigeant. Ils sont convaincus que seul leur candidat Sory Diabaté peut hisser haut le football ivoirien. Parce qu’il connait déjà la maison. Les pros Sory disent que l’homme était la tête pensante de la gouvernance de Sidy Diallo.

Les avis sont très partagés en ce moment. La division a même gagné le camp des anciens footballeurs de Côte d’Ivoire. Récemment, ceux-ci réunis ont décidé par vote de porter leur choix sur Sory Diabaté. Une décision qui fait grincer les dents des internautes.

Chaque jours des voix discordantes s’élèvent. Division totale au sein des observateurs, acteurs, dirigeants de clubs et journalistes sportifs. En clair, le fair-play n’est pas de mise dans cette pré-campagne. Et cela montre que les jours à venir réservent beaucoup de surprises désagréables, si chaque partie ne calme pas ses partisans.

Pour la poignée d’observateurs moins virulents, le football facteur de rapprochement doit réunir tout le monde et non semer la division.

Parfait ZIO