Les travaux de construction du deuxième centre de gestion automatique dénommé ont été lancés par e Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly jeudi à Yamoussoukro.
Dénommé « dispatching », ce centre qui est le deuxième du genre, aura pour rôle de renforcer la sûreté du réseau électrique de la Côte d’Ivoire, et la qualité de la fourniture de l’électricité aux populations, selon M. Coulibaly.
Un dispatching est un système de supervision utilisé pour l’exploitation des réseaux électriques interconnectés.
Il permet, entre autres, la surveillance des paramètres de fonctionnement du réseau électrique interconnecté (état de marche, anomalies, incidents, etc.), la télécommande des organes et automatismes du réseau, le contrôle des grandeurs (fréquence, tensions courants…).
Le dispatching permet également l’intégration au marché régional de l’électricité de l’Afrique de l’Ouest.
Financés par la Banque Européenne d’Investissement(BEI), pour un coût de 25 milliards de FCFA, les travaux dureront trois ans.

MYNA avec SERCOM