• Le retour gagnant de Gervinho
  • L’entrée fracassante de Haller

Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont battu les Baréas de Madagascar 2 buts à 1 hier au stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé.

Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont fait l’essentiel. Le onze de Patrice Baeamelle a battu les Baréas Malgaches hier jeudi 12 novembre 2020 au stade olympique d’Ebimpé. Yao Kouassi Gervais et Sébastien Haller ont délivré l’équipe ivoirienne successivement à la 48è et la 54è période de jeu. Les Eléphants de  Côte d’Ivoire ont débuté timidement le match. Face à une équipe très solide et regroupée, Serge Aurier et ses coéquipiers semblaient dépaysés sur leur propre installation. Les dix premières minutes ont été à l’avantage des Baréas. Pour preuve, la première tentative de but est déclenchée par les Malgaches. Les ivoiriens vont repondre à la 12è minutes sur une frappe lointaine de Serey Dié. Mais vite stoppée par Adrien, le portier Mlagache. Les Eléphants reviennent à la charge à la 14è minutes du jeu. Mais ne trouve toujours pas le chemin des fillets. Le contrôle du cuir est à l’avantage des Malgaches. L’offensive Malgache va débouchée sur un premier corner de la rencontre. C’est la 17è minutes du jeu au stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé et le score est à 0 but partout. A la 19è période, l’attaquant ivoirien Jonathan Kodja va se fait mal dans la surface de réparation et sortir par la suite sur blessure. Il est aussitôt remplacé par l’attaquant de West Ham, Sébastien Haller. A la 22è minutes, Haller foule rentre pour sa première prestation avec les Eléphants de Côte d’Ivoire. C’est la 23è minutes. Et les Malgaches décrochent leur premier coup-franc de la partie. Un coup de pied qui échoue sur la barre transversale de Sylvain Gbohouo. Les Eléphants prennent une petite sueur froide. Jusqu’à la 25è période de la rencontre, le score était encore de 0 but partout.  Les Malgaches reprennent les choses en main à la 28è minutes du jeu. C’est la 30è minutes et Max Gradel envoi une belle balle de but dans le décor. Les Eléphants maintiennent la petite pression sur l’équipe adverse. A la 33è période, Franck Késsié rate de près un but de la tête qui aurait tout changé. La puissante montée des Baréas est tout de suite arrêtée par Willy Bolly et Dely Simon. Les Eléphants tiennent le jeu en main. A la 38è période, Yao Kouassi Gervais et Haller ratent un but tout fait. Les visiteurs reprennent sereinement dans la partie. A la 40è période la rencontre les Malgaches obtiennent un coup-franc à 15 mètres de la surface de réparation ivoirienne. Mais le ballon est envoyé dans la tribune déserte. C’est la 43è période du match. Et la défense ivoirienne tombe dans la panique face aux attaquants Malgaches. L’arbitre siffle la fin de la première période du jeu à la 47è minutes. Eléphants de Côte d’Ivoire et Baréas Malgaches repartent aux vestiaires sur un score de 0 but partout.  La reprise est à l’avantage des ivoiriens. Puisqu’ils obtiennent un corner. Sur cette action enchainée, Nicolas Pépé frappe sur Adrien, le portier Malgache. La 48è minutes du jeu sera la bonne pour les ivoiriens. L’Attaquant de Parme délivre les ivoiriens en mettant la balle au fond du filet Malgache. La Côte d’Ivoire mène 1 but à 0.  C’est pratiquement le retour gagnant de l’Eléphant qui n’avait plus disputé de match avec l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. 52è minutes, les poulains de Patrice Beaumelle ont le match en main. Ils accentuent la pression. Sur cette lancée, Max Alain Gradel se joue de l’aillier Malgache pour donner un belle passe à Sebastien Haller. Le joueur de West Ham plonge et marque le deuxième but ivoirien de la tête. A ce stade les ivoiriens mènent au score 2 buts à 0. C’est la 56è minutes. Et l’on retrouve une équipe Malgache très déstabilisée sur la pelouse. Mais cette déception ne va durer. Les Baréas vont se mettre à nouveau à presser les ivoiriens qui semblent dormir sur leur laurier. Les poulains de Dupuis vont surprendre les Eléphants de Côte d’Ivoire à la 58è période match. Un but de Paulin Voavy. Le score est à 2 buts à 1 à l’avantage des Eléphants.  60 et 64è minutes du jeu, les ivoiriens vont gâcher de belles occasions de but. Patrice Beaumelle trouve juste de faire des remplacements pour étoffer le milieu et la défense. Il fait entrer le défenseur du Psv, Ibrahim Sangaré à la 67è minutes. 69è minutes, les Malgaches tentent le tout pour le tout. A la 70 et 71è période, jettent toutes leurs forces pour revenir au score. A la 74è minutes, la pression changent de camp. Et devient ivoirienne. Le sélectionneur des Eléphants procède à des changements. Maxwel Cornet sort au profit de Kalpi. Serey Dié cède sa place à Odilon et Nicolas Pépé est remplacé par Lago Junior. De la 80è jusqu’à la 87è minutes de jeu, les Malgaches ont envie d’en découdre avec les ivoiriens. Mais toutes leurs tentatives restent vaines. C’est le coup de sifflé final. Et les Eléphants de Côte d’Ivoire arrachent les trois points de la 3è journée qui les propulsent à la première place du groupe K. ce, en attendant la 4è journée en terre Malgache le 17 novembre prochain. Il faut également noter que c’est dans un gradin pratiquement vide que les Eléphants de Côte d’Ivoire ont reçu les visiteurs Malgaches. Ce, pour cause la pandémie du Coronavirus. Mesure prise par la Confédération africaine de football.

Le retour Gagnant de Gervinho

Ecarté de la sélection depuis l’an 2019 par Kamara Ibrahim on ne sait pour quelle raison, le buteur de Parme est revenu à la sélection en force. L’un des cadres de la sélection ivoirienne a eu tout le temps de jeu face au Baréas de Madagascar. Et il a prouvé de quoi il est capable. Yao Kouassi Gervais a montré hier qu’il a encore du beau reste à donner pour les Eléphants de Côte d’Ivoire. Très flamboyant en Italie avec son club, Yao Kouassi Gervais a fait mentir toutes les mains obscures qui ont manœuvré sa non sélection au temps de Kamara Ibrahim. Face à l’équipe Belge et du Japon en match amical, Gervinho a donné de son tout lors des deux rencontres amicales. Yao Kouassi Gervais avait  même raté la Coupe d’Afrique des nations en Egypte. Son absence s’est véritablement fait sentir dans cette équipe. Le public sportif ivoirien s’est rendu compte hier que Yao Kouassi Gervais demeure un joueur important à cette sélection des Eléphants de Côte d’Ivoire qui visent une belle qualification pour la Can 2022 au pays de Samuel Eto’o. Yao Kouassi Gervais a confirmé en scorant face aux Baréas Malgaches.

 

Parfait ZIO