Emmanuel Macron a pris sa décision: le président français a annoncé mercredi à 20h00 un reconfinement de l’ensemble du territoire à partir de vendredi et jusqu’au 1er décembre. Ce confinement sera toutefois adapté, les écoles restant cette fois-ci ouvertes.
« J’ai décidé qu’il fallait retrouver, à partir de vendredi, le confinement qui a stoppé le virus. Tout le territoire national est concerné », a déclaré le chef de l’Etat lors d’une allocution télévisée.

La France risquerait de connaître « au moins 400’000 morts supplémentaires » d’ici à quelques mois si rien n’est fait face à l’épidémie de Covid-19 dans l’idée de rechercher l’immunité collective, a affirmé mercredi Emmanuel Macron.

« Jamais la France n’adoptera cette stratégie » qui signifierait « le tri entre les patients », a ajouté le chef de l’Etat au cours de son allocution télévisée.

Ecoles ouvertes…
« Ce confinement sera adapté sur trois points principaux: les écoles resteront ouvertes, le travail pourra continuer, les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités », a-t-il complété.

« Nos enfants ne sauraient être durablement privés d’instruction (…) les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront donc ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés », a déclaré le chef de l’Etat lors d’une allocution télévisée, précisant que les « cours en lignes » seront privilégiés « partout où c’est possible » dans les universités.

…restaurants fermés
Les bars, restaurants et « commerces non essentiels » vont en revanche devoir fermer.

« L’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer », a souligné mercredi le président français. « L’activité continuera avec plus d’intensité, ce qui veut dire que les guichets des services publics resteront ouverts, les usines, les exploitations agricoles, les bâtiments et travaux publics continueront de fonctionner », a-t-il détaillé.

Le travail « pourra continuer » pendant le confinement, « vous pourrez sortir pour travailler », a-t-il assuré. Mais « partout où c’est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé », a-t-il poursuivi.

Retour de l’attestation
« C’est donc le retour de l’attestation comme au printemps », a-t-il dit. « Les réunions privées en dehors du strict noyau familial seront donc exclues, les rassemblements publics seront interdits et vous ne pourrez pas vous déplacer d’une région à l’autre, à l’exception des retours de vacances de la Toussaint ».

Il a précisé à ce propos: « Il y aura une tolérance durant ce week-end de retour pour que chacune et chacun puisse revenir de son lieu de vacances, pour que les familles puissent s’organiser ».

source (rts.che)