Trois élèves ont perdu la vie dans les violences scolaires à Anyama, à Dimbokro et à Daloa, a annoncé le Ministère de l’Education nationale lors d’une rencontre avec les parents d’élèves, les autorités administratives, sécuritaires, religieuses, coutumières, mercredi.
La ministre Kandia Camara a déploré ces pertes en vie humaine, indiquant que la Côte d’Ivoire est le seul pays où les élèves décident de leurs congés.
« Tous les élèves responsables des actes de violence seront radiés des écoles de Côte d’Ivoire », a-t-elle indiqué.
Mercredi, une élève de Seconde C du Lycée Moderne de Dimbokro est morte par balle lors d’un affrontement entre élèves et policiers.

MYNA