Les ressortissants ivoiriens de Wuhan ville chinoise devenue foyer de la maladie ne pourront pas être rapatriés en Côte d’Ivoire, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, à l’issue d’un Conseil des ministres.
« La réaction en la matière n’est pas le rapatriement de nos compatriotes, au risques de créer des vecteurs de propagation de cette maladie. C’est plutôt assister nos frères et sœurs pour pouvoir contenir la maladie », a indiqué le ministre, ajoutant qu’une aide de 300.000FCFA a été accordée à chacun d’entre eux pour leur permettre de couvrir leurs besoins.
Concernant le cas suspect détecté à l’aéroport d’Abidjan samedi dernier, M. Touré a expliqué que l’étudiante arrivée de Pékin se porte mieux mais demeure en observation. D’ailleurs les résultats de ses prélèvements acheminés à l’Institut Pasteur France pour des anlayses complémentaires seront disponibles ce soir.
Lorsqu’il y a une épidémie, le premier cas doit faire l’objet d’une analyse supranational, les prélèvements ont été acheminés à l’Institut Pasteur France pour faire une analyse complémentaire pour confirmer ou infirmer le cas.