Fpi : Affi N’Guessan annoncé au domicile de Feu Abou Drahamane Sangaré

La mort brutale du président par intérim du Front populaire ivoirien (FPI-Pro Gbagbo), Abou Drahamane Sangaré sera-t-elle le déclencheur d’un début de réconciliation entre les deux tendances du parti à la rose ? Difficile de l’affirmer. Mais une chose est certaine, Affi N’Guessan a décidé de se rendre ce mercredi 14 novembre au domicile du défunt Sangaré, avec qui il entretenait pourtant des relations très difficiles.

« La direction du Fpi, conduite par son président Pascal Affi N’Guessan présentera ses condoléances à la famille de feu Abou Drahamane Sangaré, ce mercredi 14 novembre, à partir de 18h, au domicile du défunt », lit-on dans une note du service de communication d’Affi N’Guessan.

Sous le feu des critiques car n’ayant pas visité Simone Gbagbo après sa sortie de prison, Affi N’Guessan veut démontrer qu’au de-là des divergences qui l’opposent à ses anciens amis de lutte, la mort de Sangaré représente un coup dur pour le Fpi tout entier. « S’il a été annoncé c’est qu’un travail de fond a été fait pour le recevoir. Cependant, il sera reçu en quelle qualité quand on sait que le camp Sangaré l’a exclu du parti au congrès de Mama ? », s’interroge Claverth K. un analyste.

Pour certains militants, si une délégation du Rassemblement des républicains , parti au pouvoir a été reçue, c’est qu’on peut ouvrir les portes de la maison de Sangaré à Affi même si tous auraient voulu que se soit dans d’autres circonstances.

Dans les arcanes du Fpi branche radicale, on refuse de commenter cette démarche d’Affi N’Guessan, car dit-on «  il est inutile de se battre en plein deuil surtout que le Président Gbagbo a suspendu toutes activités du parti pour honorer la mémoire de son  »jumeau » Sangaré. Mais le moment venu, les grandes décisions seront prises et communiquées au militants car le Fpi n’a qu’un seul capitaine, Laurent Gbagbo », rassure-t-on au sein de la branche radicale.

Dimitry Chrysostome