Annuler ou pas ?  C’est la difficile équation à résoudre pour le Comité international olympiques.

Ce sont au moins 80.000 cas de personnes contaminées par l’épidémie à travers le monde. Une véritable inquiétude pour toutes les nations en ce moment.

Selon plusieurs médias, le pays hôte des Jeux olympiques a donné ce jeudi des consignes fermes dans le pays. Les autorités exigent que les écoles soient fermées au Japon. Le Premier ministre japonais a appelé à fermer temporairement toutes les écoles publiques à partir de 2 mars jusqu’aux vacances de printemps.

 

L’Arabie Saoudite a son tour, a suspendu l’entrée des pèlerins sur son territoire. Le pays a pris cette décision  dans le but « de prévenir l’arrivée du nouveau coronavirus dans le royaume et sa propagation », a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

 

Selon notre confrère Le Parisien, deux tournois de badminton annulés. De plus en plus de manifestations sportives sont annulées ou reportées,  Derniers en date, deux tournois de badminton qualificatifs pour les Jeux olympiques de Tokyo programmés en mars en Allemagne et en Pologne ont été reportés sine die.

 

A quatre mois des JO, le comité international Olympique va-t-il continuer à espérer ? En clair, pour de nombreux observateurs, il serait judicieux pour la haute instance en charge des jeux olympiques soit d’annuler ou reporter simplement les jeux Olympiques afin de préserver la santé des milliers de spectateurs et sportifs qui viendront à ce rendez-vous.

Pour l’heure, tous les comités olympiques nationaux ont l’oreille tendu vers le Comité International Olympique

 

Parfait ZIO