L’armée birmane a rendu à la vie civile 75 enfants soldats recrutés de force dans ses rangs, dans le cadre d’un programme mis en place avec l’Organisation des Nations unies pour l’Enfance.
Ces jeunes, dont le plus jeune a 14 ans, vont suivre des programmes de réintégration qui les aideront à « contribuer à une paix durable en Birmanie en tant que citoyens productifs », a estimé l’Unicef dans un communiqué publié le vendredi 31 septembre 2018.

Rosa Baya