Le Fonds Monétaire international (FMI) a salué les performances économiques de la Côte d’Ivoire dont la croissance devrait atteindre 1,8% cette année, malgré la crise sanitaire liée à la pandémie de la maladie à coronavirus.
« La réponse rapide et adéquate du gouvernement et la solidité des fondamentaux de l’économie ont permis une croissance plus résiliente qu’ailleurs. Aussi les perspectives macroéconomiques à moyen terme demeurent favorables. La croissance économique devrait atteindre 1,8% en 2020 et rebondir à 6,8% en 2021 malgré un environnement international toujours marqué par la COVID-19 », a annoncé le porte-parole du gouvernement Sidi Tiémoko Touré à l’issue du conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi.
Outre la croissance économique, le FMI a indiqué que l’inflation devrait être maitrisé en dessous du seuil de 3% de la norme communautaire de l’UEMOA à moyen terme.
« Toutefois pour faire face au défi importants et aux dépenses supplémentaires liées au plan de riposte sanitaire et de soutien de l’activité économique, les parties ont convenu d’un déficit budgétaire de 5,9% du PIB en 2020 ; Pour 2021, le niveau du déficit budgétaire devrait être à 4,6% du PIB pour converger vers la norme communautaire de 3% du PIB en 2023 », a ajouté M. Touré,
Cette Mission du FMI est celle relative à la 7e et 8e revue du programme économique et financier qui s’est déroulée par visioconférence du 15 septembre eu 4 octobre.

MYNA