LEGISLATIVES A VENIR / AKa Anghui à KKB : « Va déposer ta candidature à La Haye »

La déléguée communale PDCI de Port-Bouët, Mme Hortense Aka Anghui ne veut pas de Kouadio Konan Bertin (KKB) comme candidat officiel du parti dans la commune balnéaire lors des législatives à venir. L’indéboulonnable Maire de la commune de Port-Bouët a demandé à ‘’son fils’’ KKB d’aller déposer sa candidature à La Haye au Pays-Bas, là où sont détenus, dans la prison de Scheveningen, l’ancien président Laurent Gbagbo et son ex-ministre Charles Blé Goudé. « Tu fais quoi ici toi ? Vas plutôt déposer ta candidature à La Haye, au lieu de le faire ici à Port-Bouët. Ce n’est pas à La Haye tu vas habituellement ? » Tels sont les propos que la Maire de Port-Bouët aurait tenus à Kouadio Konan Bertin. La confidence nous a té faite, jeudi 04 août 2016, par un très proche de KKB, qui était à ses côtés lorsqu’il déposait son dossier à la délégation communale de Port-Bouët. En réaction, l’ex- candidat à l’élection présidentielle arrivé troisième aurait simplement souri à sa ‘’mère politique’’, avant de lui répondre : «Enregistrez mon dossier, c’est à la direction du PDCI de voir. »
Alors que ses rapports avec la coalition du RHDP ont pris un sérieux coup à l’issue de l’élection présidentielle ivoirienne dernière, KKB s’est tout de même porté candidat à la candidature pour les législatives prochaines, question de défendre son fauteuil acquis en 2011. C’est d’ailleurs sous la protection politique de Mme Aka Anghui que KKB avait remporté les élections législatives dernières dans le cadre du RHDP, faisant ainsi son entrée au parlement ivoirien.
Le PDCI est, depuis le 15 juin 2016, dans la phase de dépouillement et d’arbitrage pour désigner ses candidats retenus pour les législatives prochaines. A Port-Bouët, quatre candidats ont pu déposer leurs dossiers à temps, l’un d’eux se serait finalement retiré sous la pression. Il reste donc trois candidats. Il s’agit du député sortant, Kouadio Konan Bertin, du Docteur Moto et de Traoré Nina.
Un seul candidat doit être retenu par le PDCI pour constituer une même liste avec celui du RDR, dans le cadre du RHDP dans la commune. Notre source informe que des la méthode la délégation communale PDCI de Port-Bouët devant aboutir au choix du candidat ne ferait pas l’unanimité, comme dans la plupart à travers le pays. Le député Kouadio Konan Bertin l’a déjà confié à la presse : s’il n’est pas retenu pour le compte de son parti, le PDCI, à Port-Bouët pour les législatives à venir, il avisera et jouera toutes ses cartes politiques pour rester incontournable dans la commune balnéaire.

André SELFOUR