L’Union Africaine a annoncé la levée des sanctions imposées au Mali au lendemain du coup d’Etat contre le Président Ibrahim Boubakar Kéïta.
« Le Conseil de Paix et de Sécurité, au vu des récents développements politiques positifs, décide de lever la suspension qu’il avait imposée contre le Mali. À cet effet, la République du Mali est autorisée à participer pleinement à toutes les activités de l’Union africaine », a indiqué vendredi l’Organisation sous-régionale.
Lundi, la CEDEAO avaient décidé de lever les sanctions contre le Mali, appelant tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux à soutenir les nouvelles autorités, après la nomination d’un président de transition, et d’un Premier ministre Moctar.
Les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO avaient demandé la libération des prisonniers militaires et civils ainsi que l’application des autres décisions.