Le gouvernement ivoirien a mis en place un Plan de soutien économique, social et humanitaire évalué à 1700 milliards de FCFA, pour freiner la propagation du Coronavirus dans le pays.

« Ce plan permettra d’atténuer l’impact de la pandémie sur les populations et les acteurs économiques des secteurs formels et informels. Il permettra également de préparer une reprise rapide des activités à la fin de la pandémie. Le Plan se décline en trois principaux axes à savoir, les mesures de soutien aux entreprises, les mesures d’appui à l’économie et les mesures sociales en faveur des populations », a indiqué le Premier ministre.

Ainsi, le gouvernement a décidé pour les entreprises de reporter de trois mois le paiement des taxes forfaitaires pour les petits commerçants et artisans, différer pour une période de trois mois le paiement des impôts, taxes et versements assimilés dus à l’État ainsi que des charges sociales du fait des difficultés de trésorerie des entreprises, réduction de 25% la patente transport, différer pour période de trois (3) mois le paiement de l’impôt sur les revenus de capitaux (IRC) aux entreprises du tourisme et de l’hôtellerie qui éprouvent des difficultés.

« Au titre des mesures sociales, le Gouvernement entend: décaler, pour l’ensemble des abonnés, les dates limites de paiement des factures d’électricité et d’eau, d’avril à juillet 2020, et de mai à août 2020. A cet effet, des facilités de paiement seront proposées pour soulager les populations, prendre en charge les factures d’électricité et d’eau, devant être payées en avril et en mai 2020, des couches défavorisées c’est-à-dire des ménages abonnés au tarif social d’électricité, et des ménages facturés uniquement dans la tranche sociale pour l’eau. Cela concerne plus d’un million de ménages soit environ 6 millions de nos concitoyens », a-t-il ajouté.

MYNA